Mettez de la couleur dans votre maison

Bien choisir la couleur des murs et des tissus est l’ultime étape vers une décoration réussie.

On a vu précédemment comment équilibrer les volumes pour créer un aménagement harmonieux. Passons maintenant à la touche finale.

D’abord, les meubles et les revêtements de sol

Si vous devez acheter des meubles, c’est le moment, car ils sont importants pour réaliser l’harmonie des couleurs. Je vous conseille de choisir des meubles qui s’agencent aux revêtements de sol existants, même si d’autres préfèrent choisir les revêtements de sol en fonction des meubles.

Ensuite, le papier peint (facultatif) et l’habillage des fenêtres

N’ayez pas peur de juxtaposer plusieurs motifs dans une pièce: elle sera plus dynamique et plus chaleureuse. Par exemple, si votre causeuse est rayée, rien ne vous empêche de tapisser les murs d’une rayure différente, d’orner les fenêtres d’un tissu fleuri et d’habiller la causeuse de coussins unis ou ton sur ton.

Les motifs doivent toutefois être proportionnés. Par exemple, si le motif principal d’une pièce est un gros fleuri aux couleurs très fortes, la rayure que vous voulez ajouter devra être discrète, de manière à rehausser le fleuri. Si les motifs jurent, la pièce sera lourde et inconfortable.

Les principes qui s’appliquent aux tissus sont aussi valables pour les papiers peints. Si vous voulez appliquer deux motifs différents sur les murs (un sur le haut du mur et un autre sur le bas, par exemple), assurez-vous que celui du haut ne soit pas trop dur pour l’œil. Vous pourriez tapisser le bas avec une grosse rayure et le haut avec un petit motif délicat, même si les couleurs des deux motifs sont assez soutenues.

Finalement, la couleur de la peinture

Après le choix des tissus et des papiers peints, vous êtes prête à lier l’ensemble avec de la couleur. Idéalement, on choisit des couleurs qui se retrouvent déjà dans la pièce.

Si vous voulez mettre en valeur certains éléments architecturaux, préférez une couleur pâle et appliquez-la sur tous ces éléments (colonnes, cadres de portes et de fenêtres, portes, plinthes, moulures, etc.).

Le choix du fini a son importance: plus il est brillant, plus les défauts paraissent, d’où l’utilisation quasi généralisée d’un fini mat pour les plafonds. Par contre, si la surface à peindre est exempte de défauts et d’imperfections, vous pouvez appliquer un fini plus lustré.

Pour les murs, choisissez des couleurs qui vous plaisent et qui s’agencent aux autres éléments de la pièce. Quelques points à garder en mémoire:

  • les couleurs soutenues aux teintes fumées absorbent la luminosité d’une pièce;
  • les teintes à base de jaune sont habituellement plus lumineuses;
  • le rouge excite les sens et peut provoquer l’agressivité s’il est trop présent; par contre, il stimule l’appétit et favorise la convivialité s’il est bien dosé dans une salle à manger;
  • le bleu est la couleur apaisante par excellence, mais s’il est trop prononcé, il vous donnera… les « bleus »;
  • le blanc éclaire, mais en trop grande quantité, il rend l’espace froid et impersonnel.
  • Une fois que vous aurez maîtrisé ces principes, vous serez plus en mesure de faire des choix qui tiennent compte de la vocation de la pièce, et qui s’accordent avec votre humeur et votre personnalité. À vos pinceaux!

Partager Article

Réceptions sans soucis

Next Story »

Les tendances meubles et déco

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]