courtier-vente-maison
  • Page Views 7

Vendre sa maison avec ou sans l’aide d’un courtier ?

La commission de l’agent immobilier retranche environ 7% du prix de vente, mais ses services pourraient bien en valoir le coût.

Sans agent, pas de commission, mais beaucoup de travail!

La principale raison qui pousse les propriétaires à essayer de vendre eux-mêmes leur maison est la perspective d’économiser la commission de l’agent immobilier.
Celle-ci s’établit habituellement autour de 7% du prix de vente final. Ainsi, pour une maison de 100 000 TND, il faudra payer une commission de 7 000 TND au moment de conclure la vente.

Bien qu’alléchante, cette option présente toutefois certains inconvénients:

Elle exige beaucoup de temps et d’énergie, car on doit s’occuper de tout soi-même: rédiger et diffuser les annonces, répondre aux demandes de renseignements, prendre les rendez-vous, faire visiter la maison, négocier l’offre et la contre-offre, recueillir et gérer tous les documents juridiques, etc. Elle est plus risquée, car on est alors responsable de tous les actes qu’on pose: au moindre problème (administratif ou juridique), c’est contre nous que l’acheteur va se retourner.

Bref, pour le néophyte, cette solution peut s’avérer complexe et même pénible. Mieux vaut donc y réfléchir à deux fois avant de se lancer dans cette aventure.

Avec un agent, on bénéficie des services d’un professionnel

Bien sûr, la commission est l’inconvénient majeur lorsqu’on retient les services d’un agent immobilier, mais on peut parfois la négocier, surtout quand le marché est en effervescence. En revanche, cette option présente de nombreux avantages:

L’agent immobilier connaît le prix des maisons vendues dans le quartier et il est capable de déterminer un bon prix de vente; il peut nous conseiller sur les façons d’accroître le potentiel de vente de notre maison (en peignant une pièce ou en réparant un robinet qui coule, par exemple);  il s’occupe de mettre la propriété sur le marché (installation du panneau «À vendre», publicité, etc.), de recevoir tous les coups de fil, d’organiser les visites et d’y accompagner les acheteurs éventuels, de négocier l’offre d’achat en notre nom et de présenter la contre-offre à l’acheteur, et, enfin, de rédiger et réunir tous les documents juridiques.

Bref, cette façon de procéder peut nous simplifier considérablement la vie et nous éviter beaucoup de stress, mais, bien sûr, elle n’est pas gratuite.

Choisir le bon agent

Mieux vaut s’informer autour de soi; le bouche à oreille est toujours une façon efficace de trouver. Aussi, il est important de s’assurer que l’agent connaît bien le marché local.

Partager Article

Le retour du voile pour les rideaux

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]